Les Plus de la RSL

Infos

Enquête

Effets du confinement sur la pratique physique

Nous avons besoin de vous ! La santé de nos adhérents est notre préoccupation et nous souhaiterions réaliser, en partenariat avec l'Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps), une enquête en ligne pour connaître les effets du confinement sur votre pratique d'activité physique (augmentation de votre pratique, arrêt partiel, total…), votre ressenti durant cette période et votre motivation à retrouver vos activités préférées dès la réouverture de vos clubs.

    Cette enquête nationale (anonymat garanti) est destinée à tous les adhérents. Elle se déroulera en deux temps : ·
  • Dans un premier temps, avec un premier questionnaire qui interroge vos habitudes concernant votre pratique sportive avant le confinement, vos modifications de pratique physique pendant celui-ci ainsi que vos motivations pour la reprise en club,
  • Dans un deuxième temps, à la reprise des activités dans vos clubs, pour recueillir votre avis sur cette reprise.
  • Nous avons besoin d’une participation élevée pour que cette enquête soit la plus réaliste possible et source d’informations pertinentes pour la Fédération et ses comités, et exploitable au plan national par l’Onaps.
    Cette étude a pour objectifs :
  • De connaître les changements occasionnés par le confinement sur les comportements de pratique,
  • D’analyser les changements identifiés chez nos adhérents par rapport à ceux de la population nationale,
  • D’envisager la création de nouveaux services (par exemple en ligne) pour une pratique complémentaire à celle effectuée en club.
  • Afin de pouvoir exploiter votre contribution, il est important de bien répondre aux deux questionnaires (maintenant puis dernier trimestre 2020).
    La publication des résultats de l’enquête se fera sous deux formes : ·
  • Résultats du premier questionnaire si possible dans le Vitalité de septembre 2020,
  • Résultats de la globalité de l’enquête et communication FFRS : premier trimestre 2021.

Pour participer à cette enquête (premier questionnaire), cliquez ici.

L’appel à contribution pour remplir le second questionnaire se fera à partir d’une prochaine Vital’News (automne 2020).
La Commission médicale - La Direction technique nationale

Masques

Michel Jacques : Médecin régional de la Retraite Sportive

Généralités

Dans l'Histoire de la pandémie de 2020, le sujet du masque sera un excellent exemple des atermoiements de la prise en charge dans bien des pays Occidentaux, dont la France. Par ailleurs, il n'est pas aisé de se faire une opinion valable dans la jungle d'informations, de désinformations véhiculées par des personnes de toute origine et spécialité...

Définition (Larousse)

« Masque » : objet en différentes matières dont on se couvre le visage pour se déguiser ( à Carnaval),se cacher ( pour commettre un délit),se protéger, ( en médecine du travail , en bricolage, en temps de guerre, exprimer une croyance ( certaines religions), un désir, une crainte ( comédie).

Dans les faits, il y a 2 types de masques :

  1. Les masques filtrants à utiliser dans le contexte suivant : oxygène ambiant supérieur à 17%, contaminant connu, odeur détectable.
    Il s'agit de dispositif couvrant le nez, la bouche, le menton (au moins); ils sont en demi-masque + ou - cartouche filtrante) ou en masque complet (couvrant les yeux).
    Ils sont dénommés : FFPI. P2 ; P3.
  2. Les masques isolants

Pour ce qui nous concerne, seuls les masques filtrants ont un interêt.

On retrouve pour eux une terminologie internationale : FFP ( filtering facepiece particles) suivie d'un chiffre croissant avec le pouvoir de filtration. Ils sont jetables (« usage unique »). On les utilise contre les poussières, les particules, les maladies.

  • Masque FFPI : En bricolage, équipés d'un élastqiue jaune.
  • Masque FFP2 : En usine, dans le BTP, en pharmacie, contre des particules fines et toxiques, contre les virus et pour une concentration « moyenne « de contaminant. Ils filtrent à environ 95 %. Ce sont des appareils souvent équipés de valve. Ils sont équipés d'un élastique blanc/bleu
  • Masques FFP3 : Contre les particules très fines et toxiques (amiante), équipés d'un élastique rouge.

Remarques

  • Masques présentés à usage unique, limité à 3 h (environ) en France.
  • Masque craignant l'humidité (qui diminuerait le pouvoir de filtration, donc la durée d'utilisation).
  • Masque à mettre en utilisant les élastiques puis en le positionnant haut et bas, pincer le nez -masques à enlever par les élastiques sans toucher la face avant susceptible d'être contaminée.
  • Masque à jeter en poubelle sous sachet.

Autres masques

  1. Masque chirurgical :
    Il couvre les nez, la bouche et le menton. Il est utilisé en hôpital, clinique ou en cabinet paramédical. Il est destiné surtout à ce que le porteur ne contamine pas le vis-à-vis (risque iatrogène). Il est de type " 3 plis " avec souvent une face interne (qui sera sur la peau) blanche et une face extérieure de couleur bleue. Il a une barette métallique ( de forme adaptable) en partie haute pour pouvoir épouser l'arête du nez et éviter les prises et fuites d'air ( dont la buée sur les lunettes). Il a un pouvoir filtrant nettement supérieur à 70%.
    remarque : si tout le monde porte un masque le risque devient pratiquement nul, par individu.
  2. Masque « alternatif » :
    Il est soit de fabrication « industrielle » ou soit de fabrication artisanale ou bien « fait maison » . Il a vocation d'être ré-utilisé ( 5 à 30 fois). Il est d'efficacité plus aléatoire ( tous n'ont pas été testés, ou ne suivent pas les normes AFNOR) et certains sont des « passoires « donnant une fausse impression de sécurité.
    Le pouvoir de filtration des meilleurs est supérieur à 70 %.

Remarques pour le masque "alternatif " préférer du tissu :

  • En 3 couches croisées plutôt que 2.
  • En évitant de mettre des coutures dans l'axe du nez !
  • Neuf en Coton (ou coton-polyester), type » popeline » ( trame et chaine serrés), supportant un lavage (machine ou mains) à au moins 60° C avec un détergent, pendant 30 minutes ( !). Le coton pur supportera 90° C plus brièvement.
  • Le repassage n'est guère évoqué ; ( le coton pur est plus résistant et aucun microbe n'aime le fer à repasser).
  • Avec des élastiques supportant le lavage »chaud »( les élastiques sont le point faible !).
  • L'eau de Javel ( excellent virucide), n'est pas préconisée, au motif qu'elle est agressive sur la peau : on pourrait mettre des gants pour laver( Monsieur) et rincer abondamment ( Monsieur) plutôt que de faire tourner la machine à laver pour 2 ou 3 masques , comme indiqué sur les notices (pour ceux qui craignent de mélanger le linge !).Des techniciens du lavage ne signalent pas que la Javel détériore notablement le tissu.
  • un séchage précoce est préconisé ( en machine-! pour 3 masques ! ou à l'air).

Conclusion

Après avoir dénigré les masques ( que nous n'avions qu'au compte-goutte et insuffisamment même pour les soignants) et masques qui étaient techniquement difficile à mettre (sic) la population est incitée maintenant à fabriquer, elle-même, des masques.

A noter que les Asiatiques qui ont plus souffert de la dernière pandémie ( grippe dite ,à tort espagnole, née aux USA, qui a fait 50 millions de morts ) porte plus facilement le masque que les Blancs.

Le masque est une barrière de plus face au virus et ne dispense en rien de réaliser la distanciation ( 1 mètre en France, 2 m ailleurs en Europe !) et I'hygiène des mains ( le savon de Marseille est aussi efficace, moins cher, plus disponible que le gel hydroalcoolique).

Le masque est utile dans tous les espaces publics et non pas seulement dans les transports publics (et le co-voiturage).

Le masque protège quand autrui vous oublie (volontairement ou pas)

D'autre part, la plupart des contaminateurs sont des porteurs » sains » dont personne ne s'éloignera, spontanément.

Les retraités (dont l'auteur fait partie) sont une population à risque, par leur âge, l'existence fréquente d'autres maladies ( cardio-vasculaires, respiratoires, métaboliques-diabète- surpoids). Mais la mortalité par Covid est faible par rapport à la grippe dite espagnole et les 100 000 décès chaque année, en France, ...dus à l'alcool et au tabac

Cela ne dispense pas, ces mêmes retraités, de continuer à pratiquer une activité physique, si possible en individuel, voire en mini-groupe ( ?) .

En extérieur, en étant éloigné de plus d'un mètre et pas dans le sillage immédiat d'un « sportif ».

En intérieur : une salle de sport reste un milieu confiné (moins que le métro ?) pour lequel on n'a pas assez dit qu'il fallait renouveler l'air pour abaisser la concentration virale et l'agressivité du virus.

Ce topo a été réalisé à partir d'information française, suisse, de la Communauté européenne, britannique et américaine.

Bon été et bon moral à vous tous.

Ce texte aurait pu être écrit aujourd’hui, impressionnant.

Texte transmis par Jacqueline Gérard

image Je suis sorti tôt ce matin, me glissant doucement hors de ma demeure, accompagné de mes chiens. Personne ne m’a vu partir et il est encore trop tôt pour que je rencontre les rares sénéchaux chargés de surveiller les allées et venues du peuple. Je marche d’un bon pas sur le chemin au milieu des vignes et des champs, vers la forêt et le sentier rocailleux qui mène à la rivière. Le jour est déjà clair, aucun nuage ne vient abimer l’immensité d’un ciel bleu encore pale qui d’ici quelques heures deviendra bleu azur. Pourtant le soleil pointe à peine au dessus des premiers arbres dont les feuilles commencent à sortir .La nature retrouve doucement son manteau estival après une période hivernale et grise, à présent les couleurs vertes, jaunes, orangées qui m’entourent deviennent chaque jour plus imposantes...

Pas d’autre bruit, à part celui de la nature et du vent dans les arbres.
J’ai laissé derrière moi les humains confinés qui ne peuvent plus sortir. La calamité s’est répandue sur nos terres et se propage si vite que nul ne peut l’arrêter, sinon en se cloitrant et en la laissant passer devant sa porte. Partout dans les cités, aux rues étroites et aux maisons basses, la maladie a frappé les pauvres hères affaiblis. Les échoppes sont fermées et les villes sont désertées par les êtres affamés, un silence de mort y règne. Dans les chaumières de campagne, dans les châteaux entourés de hautes murailles, les femmes s’occupent à leurs foyers, brodent, tissent, cousent et prient. Les hommes boivent, parlent, chahutent, boivent encore et prient un peu. Les enfants jouent et étudient, peu conscients du danger qui rode au dehors.
La promiscuité forcée a fait ressortir chez certains êtres leur coté cruel et animal ; la peur, la frayeur et l’affolement ont fait disparaître toute lueur de bon sens. Pour d’autres la gentillesse, l’attention et la bonté dominent.
En arrivant à la rivière je regarde l’eau couler inexorablement et laisse s’évader mes pensées dans son reflet argenté. Je pense à ma vieille mère qui est restée dans son domaine et dont je ne sais si je pourrai encore la serrer dans mes bras; je sais qu’elle est tellement forte qu’elle pourrait me survivre et cela me rassure; je pense à ma chère cité de Rouen que j’ai hâte de retrouver mais qui me parait hors de portée par sa distance; je pense à toutes ces batailles que j’ai menées, à tous ces pays que j’ai traversés pour des conquêtes éphémères. L’eau de la rivière continue de couler doucement comme la vie. Elle patine les pierres comme elle patine le temps. Et avec le temps tout s’en ira.
Richard Cœur de Lion,
Cognac, le 2 Avril de l’an de Grâce 1198
NB : en 1198 la peste a fait 22 millions de morts en Europe
La mère de Richard Cœur de Lion était Aliénor d'Aquitaine.

coeur

Forum santé à Lons le Saunier

Mercredi 16 octobre 2019 de 9h à 17h Au Carrefour de la Communication « Carcom » Place du 11 novembre 1918

Dépistage gratuit des maladies cardio-vasculaires.

  • IMC - Prise de tension/pouls Dépistage glycémie
  • Documentation
  • Conseils nutritionnels
  • Démonstration des gestes qui sauvent « Alerter—Masser—Défibriller »
  • Stand Cardio Franche-Comté
  • Stand AVC 39

Conférence à 16h00 « Le coeur des femmes »

Animée par le Docteur Fourneret Cardiologue

carte

Initiation à la lecture de carte et à l'utilisation de la boussole

La RSL propose un cycle de formation " Initiation à la lecture de carte et à l'utilisation de la boussole ".
Réunion de présentation du contenu et inscription le mardi 26 février 2019 à 17h au centre social.
Formation limitée à un groupe de 10 personnes.
Contact: Philippe LACROIX 06 78 39 89 52

Comment mieux dormir ? (Article Hebdo du 39 26/11/18)

Une conférence sous l’égide de la RSL a passé en revue les troubles du sommeil, et surtout les moyens pour tenter d’y remédier.

Ils sont bien connus des séniors, mais pas que : les troubles de la mémoire ou du sommeil impactent la qualité de vie de nombreux jurassiens.

Au cours d’une conférence très suivie le 14 novembre au Carcom, le Dr Michel Jacques a évoqué devant les adhérents de la retraite sportive lédonienne (RSL) des questions touchant à la vie quotidienne. Le Psychiatre (retraité) a tout d’abord listé les effets délétères des somnifères de types anxiolytiques, en particulier sur le long terme. A leur place, il a conseillé des règles d’hygiène de vie simple comme ne pas se stimuler avant le coucher : pas de bain chaud, pas d’activité physique soutenue, pas de repas lourds, pas d’excitants (cigarette, alcool, café, thé, etc..).

Avec humour, il a aussi déconseillé de lire « La critique de la raison de Kant » ou de visionner « Massacre à la tronçonneuse ».

jacques
Le Dr Jacques conseille ne pas "compter les moutons au lit".

Préférez plutôt des activités légères, en sachant que le train du sommeil passe 4 à 6 fois par nuit , à intervalles de 60 à 90 minutes environ ». « Si vous êtes réveillés, rien ne sert de tourner en rond dans votre lit ou de compter les moutons. Il vaut mieux prendre un livre ou de regarder la TV en attendant de bailler ou d’avoir les paupières lourdes » conseille le spécialiste.

Autres trucs : éviter de penser au lendemain (de se « mettre la pression ») et essayer de respirer lentement. Le docteur Jacques aussi évoqué les troubles de la mémoire , qui affectent davantage les séniors avec moult anecdotes. Comme celui d’une femme qui ne se rappelait plus le nom ou la date de naissance de tous ses enfants…La retraite sportive lédonienne qui organise de nombreuses activités sportives proposera régulièrement d’autres conférences sur la santé.

Stéphane Hovaere

Conférence santé

Commentaire : Marcel Coutot - Photos : Claude Gérard

Une fois de plus, la conférence que nous avons organisée sur le thème des troubles de la mémoire et du sommeil a connu un grand succès.

En effet, plus de 250 personnes adhérentes ou non de la RSL étaient présentes au CARCOM pour écouter l'exposé du Dr Jacques.

Un grand intérêt a été porté au thème proposé, vu le nombre de questions de l'auditoire à l'issue de cette soirée.

Le Dr Jacques nous a transmis ses connaissances dans ces domaines complexes tout en pimentant son propos d'anecdotes et de cas vécus. Tous ces éléments on rendu cette conférence très vivante.

Merci à toutes et tous pour votre présence.

Une conférence pour rester attentif à sa santé (Article du Progrès)

conference
Les explications du docteur Jacques, médecin officiel de la Retraite sportive régional, ont séduit un nombreux public. Photo Denis Bousquet

La Retraite sportive lédonienne a organisé une conférence sur les troubles de la mémoire et du sommeil, mercredi 14 novembre.

Comme chaque année, la Retraite sportive lédonienne a organisé une conférence dans le cadre de sa mission de préservation de la santé des séniors.

Le thème ? Les troubles de la mémoire et du sommeil.

Gratuite et ouverte à tous, cette conférence a eu lieu mercredi 14 novembre, au Carrefour de la communication.

Elle a réuni une grande partie des 650 adhérents de l'association.

La soirée était animée par le docteur Michel Jacques, médecin officiel du comité régional de la Fédération française de la Retraite sportive.

Ce dernier a indiqué comment reconnaître, à moyen et long terme, les symptômes de ces troubles, et comment s'y prémunir via des consultations préventives auprès de médecins spécialistes.

Ces explications ont conduit le public à poser de nombreuses questions, auxquelles le docteur Jacques a su apporter réponses et conseils.

Chantier Citoyen : Article du Progrès (25/09/18)

Bouteilles vides, morceaux de plastique ou de papier, mégots ou paquets de cigarettes, la quarantaine de bénévoles ayant répondu à l’invitation du maire Jacques Pélissard, ont récupéré ce que nos concitoyens avaient négligemment jeté dans la nature aux abords du boulodrome et au parc des bains. « L’objectif de ce chantier citoyen est d’embellir la ville, mais pas seulement, c’est aussi l’occasion d’affirmer qu’ensemble on fait partie de la communautés, élus, citoyens et services techniques », a expliqué le premier édile de la commune.

Avec quelques participants du foyer de la Tillette de Crançot, c’est l’association de la Retraite Sportive qui avait fourni le gros des troupes. Claude Gérard, président de celle-ci, a motivé la forte mobilisation de ses adhérents : « la commune et Ecla mettent gracieusement leurs installations à notre disposition pour nos activités, cette corvée est un juste retour des choses ».

progres

Photo : Denis Courdier

Lien vers le reportage de FR3 diffusé le 25 septembre (ce qui nous concerne se trouve à 16 minutes 40 du début de l’émission) )

Quelques photos :

Conférence santé AVC

C’est devant une assemblée de plus de 200 personnes que la conférence sur l’ AVC s’est tenue le jeudi 19 octobre au Carcom.

Après une brève présentation de la RSL par le Président Claude Gérard et de sa mission à valoriser la préservation du capital santé des pratiquants sportifs séniors, Madame le Docteur Dominique MAGNIN, cardiologue, est intervenue pour expliquer dans des termes simples et à l’aide d’un diaporama les différents types d’AVC, leurs causes et leurs conséquences.

La pertinence des questions posées par l’assistance a montré tout l’intérêt de cette conférence à laquelle le Docteur Michel JACQUES du Comité Régional de la FFRS a également participé.

Partenaires

Une convention a été passée entre la Retraite Sportive et cinq structures commerciales qui proposent une remise de 10 % à toute personne titulaire de la carte d’adhérent à la Retraite Sportive.

  • Sur le plan local (RSL) :
    • Privilège 24, rue Lafayette à Lons-le-Saunier Lingerie Féminine, Maillots de Bains.
    • Sport 2000 –zone commerciale en Chantrans à Montmorot.
    • Coin d’Encre : 20 rue des Salines à Lons-le-Saunier vente de matériel et consommables informatiques, spécialisé dans la recharge des cartouches d’encre.
    • VisiOptimum fabricant de verres correcteurs Made in Jura zone industrielle - Bât le Magellan - 73 rue Victor Puiseux - Lons le Saunier : Les conditions de remise de 10 % sont les mêmes que pour les autres partenaires avec toutefois un plus : 50 % sur une 2ème paire de verres identiques.
  • Sur le plan national (Générations Mouvement Fédération Française de la Retraite Sportive) : Audika (N° 1 Français de l’audition)

Travaux dans la salle de l'OMS (3ème partie)

Lundi 3 juillet à 8 h après le déménagement du mobilier toute une équipe munie de brosses et d’éponges, a attaqué courageusement le lessivage et rinçage de la salle de L’OMS qui en avait bien besoin...

L’après midi a été consacré aux premières peintures, fenêtres en gris et le mur d’entrée d’un joli vert tonique.

Comme d’habitude et comme par miracle boissons et gâteaux sont arrivés à point nommé pour revigorer la dynamique troupe.

Merci aux participants de ce jour, suite mardi et mercredi où toutes les bonnes volontés seront les bienvenues.

Travaux dans la salle de l'OMS (Suite)

Mardi 20 jiuin 2017 Claude Chamouton membre de la RSL et plâtrier retraité est venu faire les joints des placoplâtres installés dans la salle de l'OMS il y a quelques semaines.

Une demi-douzaine de bénévoles, gentiment encouragés par les gymnastes présent(e)s, ont essayé de l'aider au mieux de leurs compétences.

C'est peu dire que le cidre amené par notre Trésorier Pierre Prost a été très apprécié en cette chaude matinée.

Travaux dans la salle de l'OMS

Sous la direction du maître d’œuvre Claude Gérard une douzaine de bénévoles ont effectué mercredi 24 mai de 16 h à 21 h des travaux dans la salle de l’OMS où se déroulent la gymnastique, le country et les danses collectives.

Des cloisons ont été montées, des portes installées dans le but de faciliter et optimiser les rangements du matériel des différentes activités.

Si pour certains le métier de plaquiste a été une grande découverte, les plus expérimentés ont pu montrer tout leur talent dans une bonne humeur communicative. L’après-midi de travail s’est terminée par la dégustation d’une galette accompagnée de cidre.

Une poignée d’irréductibles a effectué les finitions le matin de l’Ascension aidés pour la partie ménage par Jacqueline Gérard.


Imprimer