Actualités

Coronavirus

Suspension des activités

13 mars 2020

Conformément aux instructions de la FFRS reçues ce jour, toutes les activités de la RSL sont suspendues.

Le Codir

Rappels :

  • Port du casque obligatoire pour toutes et tous.
  • Vérifier aussi l’état de votre vélo avant de venir (freins, pneus, lubrifiant chaîne, passage des vitesses…..)

Responsable : Philippe Dumont 09 63 58 42 55 ou 06 07 94 06 14 ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

Animateur : Jacques Perrard 06 11 56 31 84 .

Animateur en formation : Didier Auger 06 85 94 20 06 .

Sorties VTC 2019-2020

Surveillez bien votre messagerie juste avant de partir, le parcours peut être modifié ou annulé, en fonction de la météo, notamment le mardi (si le terrain est trop gras, le groupe se rabattra sur la voie verte).
DateDépartDescriptif
Mardi
17 mars
Sortie le mardi 17 mars au départ de la place de Commenailles à 14h00.

Sortie intitulée " à la recherche du temps perdu par le chemin des Égarés "
Animateur :Jacques Perrard

Recommandations Importantes

  • Utiliser un vélo équipé règlementairement en parfait état mécanique
  • Porter toujours un casque
  • Appliquer le code de la route en toutes circonstances
  • Adapter son comportement aux conditions de circulation
  • Maintenir un espace de sécurité avec le cycliste qui précède
  • Voir et prendre toutes dispositions pour êre vu
  • Rouler sans mettre en cause sa propre sécurité ni celle des autres usagers de la route
  • Connaître la procédure d'appel des secours
  • Respecter la nature et son environnement

Prévoir

  • Papiers d'identité et adresse de la personne à prévenir avec le N° de téléphone
  • Licence FFRS
  • Chambre à air et matériel de réparation (crevaison)
  • Pneu pliable
  • Pompe
  • Bidon
  • Barre céréales ou mini ravitaillement
  • Un peu d'argent
  • Vêtement de pluie ou coupe vent de couleur claire de préférence
  • Petit sac à doc ou sacoches

Dernières Sorties :

Sortie VTC du 17 décembre avec Jacques Perrard

Commentaire et photos : Jacques Perrard

Pourquoi le mardi est un jour privilégié pour la pratique du vélo ? Parce que c’est le jour de Mars et, c’est bien connu, avec mars ça repart...et nos cyclos sont toujours partants pour repartir.

En plus il ne pleut que très rarement le mardi car Mars, parmi toutes ses attributions, notamment celle d’être le dieu de la guerre, est aussi reconnu comme combattant contre les aléas climatiques.

Inutile donc d’invoquer la Madone de Ghisallo (1) quand on fait du vélo le mardi.

Ils sont 12 adeptes de Mars amateurs de mars à se retrouver au départ de Château-Chalon en ce mardi du mois de décembre avant la trêve de Noël. Par contre, la température (~15 °C) est plutôt celle d’un jour de printemps. Alors que des jambes (2) réapparaissent, les yeux papillotent à l’idée de traverser des bois de sapins sans avoir les boules de se faire enguirlander. Le parcours d’une vingtaine de kilomètres entre Château-Chalon et L’Écouvette (Cne de Frontenay) est plutôt du genre exigeant (3) mais son côté champêtre emporte tous les suffrages pour terminer l’année en beauté. Bonnes fêtes et à l’année prochaine !

(1) considérée comme la sainte patronne universelle des cyclistes...à ce qu’on dit.

(2) on ne sait pas combien, mais on peut penser a priori que c’est un nombre pair.

(3) sans être martial pour autant. Les GPS convergent vers un dénivelé de 260 m

Sortie VTC du 10 décembre avec Jacques Perrard

Commentaire et photos : Jacques Perrard

Ciel mon mardi ! Le soleil est encore au rendez-vous ce mardi et les quelques 6°C de température ambiante ne sont que pur affichage pour les 11 vétécistes présents : il leur en faut plus (ou plutôt moins) pour les refroidir.

Le menu du jour comprend un plat d’entrée le long de la Seille entre Ruffey et Arlay pour se mettre en appétit, puis vient immédiatement derrière…la pièce montée difficile à avaler entre Arlay et Champ de feu. Nos cyclistes, pas du genre à faire d’un dessert un fromage ni d’une côte tout un plat, s’autorisent une descente gouleyante à souhait, pour enfin trouver le plat de résistance vers la ZA de La Lichère à St Germain-les-Arlay.

Dans le jargon cycliste un plat de résistance est plus énergivore qu’énergétique : c’est un chemin apparemment plat qui oppose une force de réaction quasiment équivalente à la force déployée par le cycliste pour avancer. Il est dit copieux quand le terrain est sans fondation et, qui plus est, détrempé. Mais quand il s’attaque aux pneus et aux chambres à air, il devient alors innommable. Au final 3 crevaisons : jour de grève pour les retraites, jour de crève pour les retraités.

Du coup, d’un parcours prévu de 20 à 25 km (selon les options) qui a fait "pschitt ", la sortie se conclura par un plan B de 16 km. C’était quand même bien.

Sortie VTC du 6 décembre avec Didier Auger

Commentaire et photos : Didier Auger

Nous étions quatre pour cette sortie annoncée tranquille sur chemin blanc.
Mais vu les 3 solides qui m'accompagnaient, nous avons rajouté 4 km et beaucoup de passages boueux. Surprise au détour d'un chemin de bois nous nous sommes retrouvés face à face avec un débardeur, nous avons dû mettre pied à terre.
La balade continue à travers champs, bois, et chemins gelés.
Certains prennent plaisir à fendre la glace ; direction La Marre puis Grange sur Baume.
Au retour sur Crançot un petit veau se baladait sur les chemins lui aussi profitant de ce beau soleil. Nous l'avons reconduit dans son champ auprès de sa mère.
Balade de 29km et 200m de dénivelé.

Sortie VTC du 3 décembre avec Jacques Perrard

Commentaire et photos : Jacques Perrard

Ah gla gla qué frigo au départ de la voie verte. Ils sont pourtant 12 invétérés à se fiche royalement du thermomètre. Par Jupiter ! pas de mercure ! il y a du soleil sur la France et le reste n’a pas d’importance. En avant poupe sur Saint-Jean-de-Losne ! (1)
Après Courlans il s’agit de ne pas louper la correspondance pour le Gd Sugny afin de laisser libre cours aux péniches sur l’ex voie ferrée mise en eau avec les intempéries (2) de ces dernières semaines. Nos vertébrés invétérés ne sont pas des marins d’eau douce.
Après avoir franchi le Bief du Conry de gué... ou de force, avec plus ou moins de bonheur, ils empruntent la RD 20 (avec intérêt bien sûr) avant de se réfugier dans le bois des Foulletons puis rejoindre le bois de Larnaud. Là ils croisent un adhérent de la RSL (inscrit entre autres au VTC) qui fera un bout de chemin avec eux, non sans avoir proposé un itinéraire bis fort apprécié (pour ne pas dire aimé par souci de discrétion). Le retour par la voie verte est marqué par le froid qui gagne les pieds...surtout quand les chaussettes ont pompé un peu d’eau du Conry. Au total 30km sont parcourus.

(1) Saint-Jean-de-Losne : premier port français de tourisme fluvial en eau d'intérieur. Une liaison ferroviaire existait entre Lons-le-Saunier à Saint-Jean-de-Losne.
(2) voilà un mot qui rime bien avec ce qu’il veut dire : un temps pourri.

Sortie VTC du 26 novembre avec Jacques Perrard

Commentaire et photos : Jacques Perrard

Avant de prendre leurs quartiers d’hiver les biclouphiles cherchent à grignoter encore des kilomètres, à avaler quelques côtes en appréciant tout particulièrement les entre-côtes et à glaner des instants précieux de lumière naturelle. Plus tard dans la saison, au moment de rentrer dans la phase de sommeil profond, ils savoureront la descente des côtes, qu’elles soient du Jura, de Provence, du Rhône ou de Bourg.

C’est en intercédant auprès de Saint Maclou, cousin éloigné de mon clou, lui même pote de senor météo, qu’ils peuvent bénéficier d’un temps relativement clément, idéal pour se mettre à table.

Ils sont ainsi 14 épicuriens du vélo, pas du genre à sucer des roues, qui salivent devant le menu proposé : la Bresse et son bleu, le Revermont et son blanc,...Gevingey et Le Carrouge ? Les premiers kilomètres sont consommés à toute berzingue jusqu’à Trenal, le temps d’apercevoir un champ de hérons (1), mais encore loin d'émettre le chant du cygne. Les premières côtes sont alors mastiquées et digérées tranquillement jusqu’à atteindre le revers du mont... et si son revers c’est le mont, il ne faut pas en faire une montagne et le prendre à revers, même si le chemin n’est pas trouvé tout de suite : "là où il y a une volonté il y a un chemin" (2).

Bref ! Le parcours est bouclé à près de 27 km, et ça... c’est fait !

(1) à ne pas confondre avec le chant du même nom "et ron et ron petit patapon".
(2) citation apocryphe attribuée entre autres à Lénine, Churchill et Einstein.

Sortie VTC du 19 novembre avec Jacques Perrard

Commentaire et photos : Jacques Perrard

Ils sont onze au départ de la voie verte à Lons disposés à contourner l’agglomération lédonienne malgré la fraîcheur humide ambiante (7 à 8°).
L’animateur sans voix s’en voit pour donner le départ à 13h15, mais nos bykewomen et bykemen qui ont l’ouïe fine (quand il s’agit de ne rien entendre) s’élancent derrière le leader, chacun voulant prendre la place de deuxième en hommage à Raymond Poulidor qui les a tant fait vibrer.  Vas-y Poupou !
Le tour du "Grand Lons" n’est pas de tout repos avec son relief de montagnes russes mais c’est un terrain qui convient bien à nos poupous en herbe (l’espoir fait vivre) virevoltant d’un point haut à un autre. Grand Messia, Montaigu, Perrigny, Chille, Villeneuve-sous-Pymont, Savagna, Montmorot (le Château) sont ainsi avalés sans coup férir (...ou alors juste un petit peu), le temps que le vélo flambant neuf de Jacques se transforme en véritable VTT.
Chose promise, chose faite : le circuit est bouclé entre 29 et 30km, le tout assorti d’un dénivelé de près de 500 m selon le GPS.